Dopage du Sportif et Testostérone

augmenter sa testostérone
5 Méthodes Incontournables pour Augmenter sa Testostérone
1 août 2016
injection testostérone
Injection de Testostérone : Pourquoi et Comment s’injecter de la Testo
2 août 2016
dopage sportif testostérone

Le dopage à la Testostérone

Le dopage à la testostérone est un phénomène bien connu du sport aujourd’hui.

Bien que cette hormone androgène se trouve naturellement dans le corps, il s’est avéré après plusieurs études que la production de testostérone synthétique a une influence plus que favorable dans domaine sportif. Les gains en muscle, en puissance et en rapidité font qu’elle est très souvent recherchée pour obtenir des résultats de plus en plus conséquents.

Cependant, comme il faut un début à tout, c’est par le succès de Sandow dans le milieu du culturisme que cette question du dopage à la testostérone se posa réellement pour la première fois.

dopage sportif testostérone
La testostérone de synthèse se retrouvait presque dans toutes les étagères des sportifs dans les années 60. Beaucoup disaient qu’il en coulait autant que l’eau du robinet et était 100 % légale. Le culturisme faisait partie des disciplines les plus connues pour ce qui était de la prise de masse musculaire par la testostérone. Des bodybuilders légendaires comme Sergio Oliva et Larry Scott se targuaient de montrer une musculature en faisant référence justement à la testostérone. Cependant, les années de gloire du body-building vont servir de laboratoire d’essai qui va très vite faire le tour du monde dans les différentes disciplines sportives et porter accusation sur tous les utilisateurs de testostérone comme produit dopant.
dopage testostéroneDwayne Chambers, Marion Jones, Alberto Contador sont tous des sportifs qui à un moment de leur carrière se sont
retrouvés face au mur de leurs performances. Ils ont tous fait comme beaucoup d’autres, usage de testostérone et d’autres produits dopants. Au début, ils ont tous enchaînés des entraînements jusqu’à l’épuisement. Par la suite, vient l’absorption de protéines par shaker plusieurs fois par jour pour rester dans le coup jusqu’à, encore une fois, se retrouver face au mur de l’impossibilité d’augmenter ses performances. Un premier cycle de testostérone pour se redonner confiance et pour rester dans la course leur a été nécessaire. Quoi qu’ils aient pu dire pour se défendre, leur masse musculaire, leurs performances et leur vitesse ne pouvait en réalité tromper personne. Ils ont fait un choix. Ils ont essayé et en ont vu et subi les effets.

Les effets secondaires du dopage à la Testostérone

La plupart des résumés concernant la testostérone dans le sport relatent presque les mêmes effets secondaires selon les individus. Depuis l’affaire des Allemandes de l’Est qui avaient attaqué leurs entraîneurs et leurs fédérations pour avoir été poussé à se faire des injections de testostérone dans les années 80 et qui toutes, ont présenté des phénomènes similaires comme la stérilité, des troubles du foie et des reins et de l’hypertension. Elles révélaient toutes avoir eu pendant des années des maux de tête et la plupart se plaignaient de la virilisation de leur corps. D’autres athlètes dans le monde ont révélé les mêmes phénomènes avec en plus de l’agressivité, des déchirures musculaires et des tendinites à répétition. Certains hommes révèlent même avoir souffert d’une certaine dépendance à la testostérone et prétendaient avoir beaucoup de problèmes cardiaques. Beaucoup d’autres souffrent aujourd’hui du cancer de la prostate.

Les effets secondaires varient d’un athlète à un autre. Cependant, il reste à savoir si ce sont des problèmes d’assimilation par le corps ou des problèmes de dosage qui en sont vraiment la cause.

dopage sportif testostérone

Conclusion

Quoi que l’on puisse penser du dopage sportif par le biais de la testostérone, il est impossible d’omettre ses facultés à produire des effets de performances plus que probantes. Les améliorations physiques et mentales des sportifs sont une preuve d’efficacité indéniable de la qualité de cette hormone. Il n’y aurait pas autant d’interdictions de la prise de testostérone dans le monde si ces effets spectaculaires sur le corps des sportifs n’avaient pas démontré autant d’améliorations et de gains aisés et rapides de performances. Tout se joue dans l’administration et les doses correctes pour ne pas ressentir ni subir les effets secondaires tant redoutés.

Note moyenne des utilisateurs :

13 Comments

  1. dit :

    La testostérone est bien, mais mieux quand elle se combinée avec d’autres anabolisants. Pour moi pour le stack, le Dianabol reste la meilleure option, car il est à la fois peu cher et diablement efficace. Le dosage sera compris entre 25-50mg par jour. Et du fait que le Dianabol s’aromatise, un anti aromatique sera nécessaire lors d’un stack dianabol testostérone.

    5
    • Arnaud dit :

      Je vais être un peu insistant là-dessus. On ne doit aucunement faire un cycle Test Dianabol sans prendre quelque chose que minimisent les effets secondaires de cette combinaison.
      Par exemple prendre 12,5mg d’Aromasin pendant 1 à 14 semaines va ralentir la conversion de la testostérone en oestrogène. Ce qui va réduire les risques de développement de la gynécomastie.

      0
  2. Regal dit :

    Mes questions sont les suivantes : est-ce que les boosteurs de testostérone sont légaux? Est-ce que ce sont juste un autre moyen pour vendre des stéroïdes? Est-ce que les ces boosters donnent les mêmes résultats que si on prenait directement des stéroïdes.

    0
  3. Test dit :

    Tout me plaît dans la testostérone à par les risques de déchirures musculaires qui sont vraiment trop importants.

    0
  4. kamyr dit :

    Aujourd’hui il est inconcevable de songer à faire de la musculation sans se doper. Même dans les compétitions soient disant naturels, je n’y crois pas une seule seconde. Et dans la liste des produits dopants, la testo arrive en tête.

    0
  5. boudin dit :

    L’administration de la testostérone à une certaine dose peut la rendre indétectable . On peut la prendre en gel ou en patchs. On peut même placer des boulettes sous la peau pour en diffuser continuellement dans le corps, tout cela sans dépasser le seuil autorisé.

    0
  6. buick dit :

    Les testostérones sont indétectables au bout de combien de jours de l’arrêt de sa prise?
    Quel est le meilleur produit masquant pour les testos?

    0
    • Arnaud dit :

      Voici le temps de détection des testostérones, je tiens à souligner que ces chiffres sont relatifs non pas absolus

      – Testostérone cypionate : 3 mois

      – Testostérone enanthate : 3mois

      – Testostérone mix : 3 à 4 mois

      0
  7. smart dit :

    Les effets de performances des testostérones sont indéniables, mais si l’on veut être le meilleur dans son domaine, il faut travailler dur et penser intelligemment vue que la plupart des nos concurrents en prennent.

    0
  8. Gatlin dit :

    Le milieu du sport de haut niveau à été toujours un monde d’hypocrite! On y trouve les plus grands dopés de tous les temps, un milieu très organisé, baigné dans le dénie!!!! Et le phénomène ne fera que s’accroître.

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *