Joe Weider : l’éternel parrain du bodybuilding

Oubliez les morphotypes !
31 mai 2017
Le magnésium stimule-t-il la testostérone?
15 novembre 2017

Culturiste légendaire, Joe Weider a marqué à vie, l’univers du bodybuilding. Fondateur de l’IFBB, la Fédération internationale du Culturisme et du Fitness et du grand concours international M. Olympia, il est celui qui a su changer la pale vision que la plupart des gens avaient jusque-là sur le bodybuilding.

Étant le mentor de grands bodybuilders dont le plus connu est Arnold Schwarzenegger, Joe Weider fut aussi le canal qui a permis à beaucoup d’autres talentueux culturistes de gravir les échelons du succès dans le culte du muscle.

Un homme qui révolutionne le monde du culturisme

Joe Weider est né le 29 novembre 1920, au Québec, au Canada. Issu de parents polonais immigrés, les humbles conditions de vie de Joe ne le désespèrent pas pour autant. Il réunit toutes ses forces et ses avoirs pour percer et il finira même par dépasser ses propres attentes.

Dès son plus jeune âge, Joe a été obligé de quitter l’école. Tout en travaillant et en pourvoyant aux besoins de sa famille, il commença à soulever des poids et à s’entraîner.

Inconcevable fusse l’idée à cette époque, Joe Weider avait pourtant décidé de se concentrer sur la musculation et de s’en servir pour arriver à ses fins : développer le culturisme et le mettre à la disposition de tout le monde. À l’âge de 17 ans, il  œuvre donc seul, et finit par publier son premier magazine sur le culturisme s’intitulant : «  Your physique ». Ce fut une de ces  premières actions qui permit déjà d’ouvrir les portes à la démocratisation du bodybuilding.

Plus tard, le magazine portera le titre de : Muscle Builder Magazine, avant de devenir Muscle&Fitness. D’autres publications suivront dont les plus suivis sont M. America, Muscle Power, Shape magazine, Fit Pregnancy, Men’s Fitness.

L’année 1946 fut une grande année pour Joe Weider et son frère Ben mais aussi pour tous les bodybuilders. Ce fut durant cette année que la Fédération internationale de bodybuilding et de fitness (IFBB) vit le jour. En 1965, cette fédération a ensuite permis de mettre en place le plus grand concours jamais convoité : M. Olympia.

La volonté de Joe Weider et de son frère, son empire de magazines, la Fédération et Mr. Olympia ont été les grands piliers sur quoi l’expansion du culturisme a reposé. Une popularité qui ne cesse d’augmenter. Aujourd’hui, hommes ou femmes peuvent l’envisager comme un style de vie saine et accessible à tous.

Joe Weider est mort le 23 mars 2013 avec des multiples et divers héritages pour le bodybuilding.

Un programme d’entraînement ambitieux

S’étant spécialisé dans l’entraînement de grands champions, Joe Weider avait développé des techniques de musculation considérées comme modernes.

Joe et Ben Weider ont ainsi établi des techniques d’entraînement intensif plus connues sous l’appellation «  Méthode Weider»  ou « Codification Weider ». Elles se composent de 8 principes essentiels : l’augmentation du volume d’entraînement, la surcharge, l’isolation musculaire, les séries pyramidales, la confusion musculaire, les supersets, dropsets et giant sets, la préfatigue musculaire, la phase négative.

Ce type d’entraînement, tel qu’il est défini par Joe, vise principalement à développer la masse musculaire, mais certains principes peuvent également être efficaces dans la prise de force. Avec cet entraînement intensif, le bodybuilder devra faire beaucoup d’exercices et de séries. Il aura également à allonger ces temps de repos et de récupération.

Cependant, même après des années de parution, ces techniques sont la base de tout entraînement de musculation. Elles restent encore très efficaces. Bon nombre de culturistes n’hésitent d’ailleurs pas à revenir à ces bases.

En adéquation avec ce programme qui pousse le bodybuilder au-delà de ses propres limites, Joe Weider conseillait souvent de privilégier un régime alimentaire riche en protéines et très calorifique. Joe Weider a notamment commercialisé de nombreux produits de nutrition pour justement répondre plus efficacement aux besoins des culturistes.

Des mensurations qui n’ont rien à envier aux grands culturistes

Joe Weider ne s’est peut-être pas démarqué dans l’univers du bodybuilding, mais il était un culturiste performant. Plus pratiquant que simple mentor théoricien, il savait se maintenir discipliné. La photo affichée sur son magazine «  Your physique » montrait une musculature classique et bien dessinée. Il avait ses propres mensurations qui ne lui auront sûrement valu aucune honte :

  • Taille : 1,78 m
  • Poids en compétition: 79 à 84 kg
  • Tour de taille: 88 cm
  • Biceps: 44,5 cm
  • Poitrine: 129 cm
  • Cuisses: 64 cm
  • Mollets: 43 cm

 

Un parcours respectable et respecté

La seule compétition que Joe Waider n’ait jamais participé est durant Mr Univers en 1951 où il se retrouve à la 5e place dans la catégorie petite taille. Néanmoins, son parcours et lui-même n’en reste pas moins une légende pour tous les bodybuilders. Focus sur ses réalisations :

  • En 1940 : Joe se lance dans l’haltérophilie pour la prise de force. Il s’entraîne grâce à un ensemble d’haltères fabriqués par lui-même qui se composait d’une paire de roues de voiture et d’essieux. La même année, il publie son premier magazine : « Your physique ».
  • En 1946 : Joe et son frère Ben créent la Fédération de culturisme, misent en scène avec le tout premier concours, M. Canada.
  • En 1965 : les frères ont organisé le nouveau concours de culturisme de M. Olympia. Le concours prit de l’ampleur et fut connu internationalement. À l’époque, le concours était destiné à concurrencer le Mr Univers de la NABBA.
  • En 1969 : Joe rencontre Arnold Swarzenneger et devient vite son mentor.
  • En 1981 : Joe acquiert son nom légendaire dans le monde du culturisme. Cette année-là fut l’année de la publication d’un livre « Le système de musculation ».
  • En 2003 : les frères vendaient leurs entreprises de magazines à 357 000 000 dollars.
  • En 2006 : Joe a été présenté au Venise Muscle Beach Hall of Fame’s Lifetime Achievement accolade par Arnold Schwarzenegger durant lequel il reçut un prix. Quelque mois après, les frères reçurent un autre prix de la part de l’Association hébraïque des jeunes hommes pour leur travail dans le culturisme.
  • En 2013 : Joe Weider succombe à une insuffisance cardiaque dans la renommée et la gloire à l’âge de 92 ans à Los Angeles.

Par son génie et son implication, Joe Weider reste un des pères fondateurs du culturisme. Il a permis de rehausser l’image de la discipline et de lui apporter le plus prestigieux de concours :M. Olympia.  

Note moyenne des utilisateurs :

1 Comment

  1. Val dit :

    Ah ouiiii ! C’est le monsieur sur les boites de whey et de proteine !!!! Je mourrai moins bete

    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *